About lady maxx drag queen transformer

Despite extensive studies in the hotel industry (Hotel Technician Patent), Maxx decided to change his destiny. He arrives in Paris with the sole aim of achieving what he has been dreaming of for many years: to be an artist...
It all starts one night when drag queens make their appearances. Lonely, he chooses to invest himself in order to create his character. Maxx is determined...
His natural curiosity, his creative spirit and his professionalism allow him to work for many years and to give him a certain assurance. Often solicited by the audiovisual community, his character is recognized in the four corners of France.
Self-taught, he decides to take it to the next level. At the same time web master, event organizer, drag queen and transformer Maxx has managed to impose itself in the very closed environment of the night and the show.

To this day he combines between several universes between his job as a make-up artist / Ambassador for Christian Dior and his passion the show he performs every weekend throughout France

Souvent sollicité par le milieu audiovisuel, son personnage est reconnu aux 4 coins de France.
Autodidacte, il décide de passer à la vitesse supérieure..

A la fois web master, organisateur d'événements, drag-queen et transformiste Maxx à su s'imposer dans le milieu très fermé de la nuit & du spectacle..

A ce jour il combine entre plusieurs univers entre son métier de maquilleur / Ambassadeur pour la maison Christian Dior et sa passion du spectacle qu'il exerce chaque week end à travers toute la France, avec des animations dag queen en club , en évents , et son spectacle transformiste avec ses ressemblances et ses numéros comiques

Qu'est ce qu'une Drag Queen ??

More...


Une drag queen (ou un personnificateur féminin au Québec est une personne — homme ou femme, bien que les hommes restent majoritaires et plus connus — construisant une identité féminine volontairement basée sur des archétypes de façon temporaire, le temps d'un jeu de rôle. Les drag queens construisent leur identité à travers la féminité, généralement dans un but d'animation ou dans le cadre d'un spectacle incluant du chant, de la danse, du lip-sync, du stand-up, de l'imitation.
Comme tout travestissement, le fait de s'habiller en drag queen n'est une indication ni sur l'orientation sexuelle de la personne concernée, ni sur sa véritable identité de genre ; une drag queen n'est pas forcément une personne trans.

Distinctions
Une distinction se fait en français entre le transformiste (female impersonator ou celebrity impersonator en anglais), qui incarne, imite ou parodie généralement des chanteuses ou des personnalités (des femmes le plus souvent), et la drag queen qui a son propre style, souvent très exubérant et coloré, dont le rôle est de danser et d'arpenter les endroits à la mode, souvent sur des talons d'une hauteur démesurée, pour mettre de l'ambiance.
Les drag queens qui mettent l'accent sur une illusion parfaite d'apparence féminine s'appellent aussi « personnificateurs féminins », un terme toutefois peu utilisé. À l'époque où la personnification féminine était un crime aux États-Unis, la fameuse drag queen José Sarria a distribué des badges mentionnant « Je suis un garçon » à ses camarades afin de les sauver de l'arrestation.

Origine
L'origine du terme drag queen est controversée. On s'accorde souvent pour la faire remonter au xviiie siècle quand les travestis laissaient traîner, to drag, leurs jupes derrière eux ; quant à queen, le mot désigne depuis longtemps les hommes homosexuels ou les femmes légères. Selon une autre étymologie fictive, datant du xxe siècle, le terme drag viendrait de l'époque où les femmes ne pouvaient pas encore se produire sur scène au théâtre. Ce sont donc des hommes qui incarnaient des rôles féminins et, de ce fait, l'acronyme drag pour dressed as girl serait notée sur les scripts à côté du nom de l'acteur qui devait jouer le rôle d'une femme. En réalité, aucune trace de cette prétendue mention n'existe1. Le mot fut vraisemblablement repris par le dialecte homosexuel londonien Polari (en) pour signifier le vêtement féminin ; avec queen (« folle », littéralement « reine »), « drag queen » signifiait à l'origine tout homme homosexuel adepte du travestissement. Par la suite le terme est venu désigner uniquement cette forme spécifique de spectacle.
La popularité des drag queen émerge au début des années 1990, dans les clubs gay de New York, Londres et Sydney, et à Paris dans la soirée de Jean-Pierre et Samantha place Pigalle2, puis au Queen. Le film Priscilla, folle du désert, un road trip de drag queen sorti en 1994, participe de ce succès. Les années 2000 sont moins florissantes, le concept de drag queen devenant démodé, jusqu'à ce que RuPaul lance en 2009 l'émission RuPaul's Drag Race qui remet les drag queen sur le devant de la scène, les intégrant à la culture pop américaine. À Paris, plusieurs cabarets ou boîtes de nuit proposent des spectacles avec des drag queen.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Drag_queen

Parrain de la fédération francaise de la protection animale

Créateur de aide ton prochain France

Google Analytics

Google Analytics is a service used on our website that tracks, reports traffic and measures how users interact with our website content in order for us to improve it and provide better services.

Facebook

Our website allows you to like or share its content on Facebook social network. By activating and using it you agree to Facebook's privacy policy: https://www.facebook.com/policy/cookies/

Twitter

Integrated tweets and share services of Twitter are used on our website. By accepting and using these you agree to Twitter's privacy policy: https://help.twitter.com/en/rules-and-policies/twitter-cookies